Le nouveau menu de fin de soirée du Hopkins est fou raide!


Restaurant - Hopkins - N.D.G. - Mid-Century Modern - Montréal - restaurant

 

J’en avais déjà parlé sur Ton Petit Lookalors que j’étais présente lors du souper d’ouverture, mais le restaurant Hopkins, situé sur le Monkland Village, est définitivement l’un de mes coups de cœurs culinaires de 2017.

 

Beaucoup plus qu’un simple bistro de quartier, Hopkins, nommé ainsi en l’honneur de son sympathique chef Liam Hokpins, est un véritable restaurant de destination. Et là, je vous entends dire qu’effectivement, N.D.G. est une destination exotique, parce que « c’est donc loinnnnn ». À cela, j’ai envie de répondre que ce n’est vraiment pas si pire que ça, surtout lorsque l’appât du gain est si délectable.

 

Et délectable, ma soirée de jeudi dernier fût, puisque j’ai eu l’occasion de tester le nouveau menu de fin de soirée, qui sera désormais offert de 21h00 à minuit du jeudi au samedi inclusivement. Soulignons d’abord la nouvelle carte des cocktails, repensée pour la saison. J’ai été accueillie avec deux nouveautés, soit le Knob Creek Orange Fizz, ainsi que le Stirred Not Shaken. Tous deux étaient frais et parfaits en ce début d’automne.

 

Restaurant - Hopkins - N.D.G. - Mid-Century Modern - Montréal - restaurant - cocktails

Crédit photo : The Montrealista
De gauche à droite : Le Knob Creek Orange Fizz, et le Stirred Not Shaken

 

Puis, nous sommes passés aux choses sérieuses, soit à la dégustation des nouvelles créations du chef.  Dans les propres mots de Liam, « l’inspiration du menu de fin de soirée était d’offrir quelque chose d’accessible au point de vue du prix, avec une variété d’options afin que chacun y trouve son compte et que chaque plat puisse sustenter quiconque souhaite continuer la fête ailleurs ».

 

Restaurant - Hopkins - N.D.G. - Mid-Century Modern - Montréal - restaurant - cocktails - bar

Crédit photo : The Montrealista
Le bar du resto : un coin totalement #instagood

 

Nous avons débuté le repas avec un petit plat de charcuteries maison, la spécialité de l’endroit puisque Nicolina, la propriétaire, est à moitié italienne. Delizioso !

 

Restaurant - Hopkins - N.D.G. - Mid-Century Modern - Montréal - restaurant - charcuteries

Crédit photo : The Montrealista

 

Puis, nous avons eu droit au tartare de bœuf, avec shimeji marinés, croustilles de peau de canard, mousse de foie de volaille et aïoli à l’estragon. Un classique avec un twist qui se mange tout seul.

 

Restaurant - Hopkins - N.D.G. - Mid-Century Modern - Montréal - restaurant - tartare de boeuf

Crédit photo : The Montrealista

 

S’en est suivi le ceviche de daurade avec purée d’avocats, croustilles de lotus, radis de pastèque, vinaigrette aux agrumes, mousse de yuzu et coriandre. Frais et fin, ce plat étai mon coup de cœur de la soirée.

 

Restaurant - Hopkins - N.D.G. - Mid-Century Modern - Montréal - restaurant - ceviche

Crédit photo : The Montrealista

 

L’on nous en ensuite servi les ailes de canard confites avec niçoises. Croustillantes et pleines de saveurs, c’est un incontournable pour les amateurs de cette viande de volaille.

 

Restaurant - Hopkins - N.D.G. - Mid-Century Modern - Montréal - restaurant - canard confit

Crédit photo : The Montrealista

 

Dans la même veine, le poulet frit de Jon et sa salade de chou étaient…bons à s’en lécher les doigts, ha. ha ! Sérieusement, la cuisson était parfaite et j’aimerais bien connaître la recette du mélange à épices utilisé.

 

Restaurant - Hopkins - N.D.G. - Mid-Century Modern - Montréal - restaurant - poulet frit

Crédit photo : The Montrealista

 

On commençait à être plus que rassasiés, mais il restait encore un plat à goûter! Les dernières, mais non moindres Tagliatelles fraîches aux tomates cerises et parmesan vieilli, qui étaient à se rouler par terre. Je suis même allée en quêter à la table voisine tellement c’était bon ! #aintnoshameinplayingthegame

 

Restaurant - Hopkins - N.D.G. - Mid-Century Modern - Montréal - restaurant - pasta - pâtes

Crédit photo : The Montrealista

 

La carte des vins, toujours aussi belle qu’à ma dernière visite, met de l’avant les vins natures et biodynamiques. J’ai d’ailleurs goûté à un délicieux Malbec aux arômes floraux dont j’oublie malheureusement le nom.

 

En ce qui concerne l’ambiance de l’endroit, Hopkins est un lieu feutré où la lumière naturelle et le décor mid-century modern scandinave, pensé par Nicolina Servello, se prêteraient très bien à une soirée en tête-à-tête, amoureux ou autre.

 

Restaurant - Hopkins - N.D.G. - Mid-Century Modern - Montréal - restaurant

Crédit photo : The Montrealista
Le magnifique décors à la fois vintage et aérien, featuring le « lounge de fin de soirée »!

 

Pour plus d’information et pour réserver, c’est par ici.

Autres articles

LEAVE A COMMENT