Le nouveau menu du restaurant Le Blossom : l’apogée de la finesse en matière de cuisine fusion japonaise


 

Il y a de ces invitations aux soupers médias que l’on devine exceptionnelles avant même d’avoir mis le pied dans le restaurant. Pour être parfaitement honnête avec vous, en ce qui concerne le restaurant Le Blossom, situé dans le Village, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. En effet, la hype sur Instagram étant réelle avec toutes les photos du cerisier en fleurs sous lequel viennent se poser les gens qui veulent voir et être vus, je me disait qu’il y avait des chance que ça ne soit que ça : un restaurant très médiatisé, mais without the goods to back it up.

 

Blossom - bar - restaurant -sake -japonais - Montréal

Crédit photo: The Montrealista – Le cocktails d’accueil, le Blossom Spritz

 

Blossom - bar - restaurant -sake -japonais - Montréal

Crédit photo : The Montrealista – Les fameux chips de taro avec le délicieux tartare de saumon

Vous dire à quel point je me suis trompée relèverait de l’euphémisme ! Tout d’abord on nous a accueilli avec un délicieux cocktail qui deviendra sans doute un incontournable de l’été : le Blossom Spritz. Marriant sake, Amaro, Apérol, pêches, aloès et bulles, ce petit cocktail estival était parfaitement dosé et pas trop sucré.

 

Blossom - bar - restaurant -sake -japonais - Montréal

Crédit photo : The Montrealista – Le deuxième cocktail de la soirée, l’Akira!

 

Puis, il était temps de passer aux choses sérieuses avec des bouchées de tartare de saumon sur chips de taro. Fraîches et pleines de saveurs, j’aurais pu en faire un repas tellement elles étaient bonnes.

 

Blossom - bar - restaurant -sake -japonais - Montréal

Crédit Photo : The Montrealista – Les sublimes Gyozas de canard

 

Nous sommes ensuite passés à table sur la terrasse extérieure, où l’on nous a servi un autre cocktail, le Akira cette fois-ci, qui se prêtait parfaitement à l’occasion avec son mélange de gin, vermouth, sirop de rose, Bénédictine, soda au litchi, jus de pamplemousse et gingembre. Encore une fois, un drink sans fausses notes qu’il fait bon siroter au soleil, Dolce Vita-style.

 

Blossom - bar - restaurant -sake -japonais - Montréal

Crédit photo : The Montrealista – Les cuisses de cailles (omg)

 

Le premier plat « officiel » du souper était l’assiette de Gyozas au canard, oignons caramélisés et shiitakes. Tout simplement divin. Puis, s’en ai suivi du Mr. Krab, une assiette d’avocat frit, pétoncles et crabe flambé, caviar, shiso et tempura, que je n’ai pas pu goûter à cause de mes allergies aux fruits de mer, mais dont mes convives m’ont confirmé l’excellence. Pour compléter les entrées, nous avons eu droit à la très fraîche salade Forever 21 : choux rouge, choux vert, carotte, concombre, daikon, coriandre, nouilles croustillantes et salade mixte.

 

Blossom - bar - restaurant -sake -japonais - Montréal

Crédit photo : The Montrealista – La salade Forever 21

 

La température ayant décidé de tourner…au vinaigre (ha. ha. salade, tsé), nous sommes rentrés à l’intérieur pour le reste du repas, ce qui somme toute était très agréable puisque le restaurant est excessivement Instagramable. Nous avons mangé à plus faim les plats suivants: Ravioli quart de cuisse (cuisse de quaille confite et ravioli à l’edamame), Fancy as Hell (Fois gras, thon rouge, massago, manque tempura, mayonnaise épissée, confit de kumquats), OG (thon rouge, saumon, oignon vert, tempura, avocat concombre), maki végan (tofu et shiso frit, aubergine, oignon caramélisé, sauce basilic), Bubba Shrimp (crevette tempura, shiso, avocat, hamachi, pétoncle, uni, ikura, jalapeño, yuzu) et La vie en rose (mangue, concombre, avocat, carotte, asperge, sauce aux betteraves). Le tout servi avec plusieurs sakés différents convenant à chaque plats.

 

Blossom - bar - restaurant -sake -japonais - Montréal

Crédit photo : The Montrealista – L’avocat frit qui semblait délicieux mais que je n’ai pu goûter.

Impossible de continuer à manger après ça, me direz-vous ? Et bien en bons invités que nous sommes, nous avons QUAND MÊME réussi à goûter au dessert, ce qui n’était pas difficile puisque c’était un vrai régal. En effet, leur nouveau Pomme mal bon, un petit gyoza de tarte aux pommes avec son crumblre, du sucre cannelé et une douce glace à la vanille était vraiment…pas mal bon !

 

Blossom - bar - restaurant -sake -japonais - Montréal

Crédit photo : The Montrealista – Le « plating » au Blossom est absolument magnifique!

 

Blossom - bar - restaurant -sake -japonais - Montréal

Crédit photo : The Montrealista – Le maki Fancy as Hell : une explosion de saveurs dans la bouche!

 

Il est rare qu’une expérience soit aussi réussie du début jusqu’à la fin, mais l’événement, ficelé par Ashley Rosenberg, était tout simplement parfait. Pour plus d’infos ou pour réserver votre soirée estivale entre amis, c’est par ici.

Autres articles

2 commentaires

  • nady
    10 juillet 2018 at 14 h 34 min

    Étant une grande fan de la cuisine japonaise, il en existe tant à Montréal qu’on entend pas toujours parler de ce genre de perle ! Merci beaucoup pour la découverte, tes photos donnent vraiment envie 🙂

    • themontrealista
      19 juillet 2018 at 12 h 47 min

      Avec grand plaisir! Si tu as une découverte à me partager, n’hésite-pas!

LEAVE A COMMENT